Bon!

Voilà une bonne chose de faite! C'est drôle, passer de mon ancien hébergeur à celui-ci a été comme de passer du SuperNes à la Wii... Y'a tellement plus d'options et de bebelles avec lesquelles je peux m'amuser! Woohoo!

Bon, suffit l'autosatisfaction intellectuelle, je dois poursuivre mon travail de blogueur cynique!

Alors, pour répondre aux commentaires que j'ai reçu suite à mon post sur les « tataspectateurs », je conviens qu'il revient à chacun d'entre nous de faire des choix quant à ce qu'on regarde ou non. Mais reste que comme consommateur, j'aime bien avoir du choix, idéalement de qualité. Évidemment, le choix varie selon ce que je recherche. On pourrait faire une analogie entre la télé et la restauration. Par exemple, TQS pourrait être associée à « La Belle Province ». Tu vas là quand tu as le goût de manger du fast-food, rapidement préparé, servi, mangé, mais qui te donne une satisfaction immédiate. Évidemment, tu n'aurais pas idée de commander des sushis ou du caviar dans ce genre d'endroit! À l'autre extrême, il y a Télé-Québec, qu'on pourrait associer au Commensal ou encore à des restos comme « Le Pied de cochon » ou le « Toqué! ». Ce n'est pas nécessairement pour tout le monde, il faut avoir le goût d'essayer autre chose et comprendre que ce ne sera peut-être pas à notre goût. Entre les deux, il y a Radio-Canada, qui fait office de restaurant chic, style « Hélène de Champlain » ou « L'Académie ». On trouve aussi TVA, qui se veut plus inclusif, plus familial. On pourrait la comparer à St-Hubert... Tout le monde connaît, et tu sais exactement ce que tu vas manger!

Maintenant, poussons l'analogie un peu plus loin. Disons que Radio-Canada/Hélène de Champlain veut tenter de rejoindre plus de monde, pour faire concurrence à TVA/St-Hubert, ils vont se mettre à servir de la nourriture moins « fancy » et plus accessible. Mais ce faisant, est-ce qu'il ne perd pas une partie de ce qui le caractèrisait au départ? Bien sûr, il va toujours y avoir des gens qui vont manger à la « Belle Province » (donc qui vont écouter TQS) et c'est correct! Ce qui l'est moins, c'est quand cet établissement/station de télé se met à proposer des mets de plus en plus gras, de plus en plus sucrés et de moins en moins nourrissants, tout ça pour tenter d'attirer plus de monde. Bien sûr, au début les habitués vont trouver ça génial, mais à la longue, on finit par se tanner de toujours mal manger. Et c'est la même chose pour TVA/St-Hubert... De plus en plus d'attention portée à la présentation du plat et de moins en moins à son contenu. Si ça continue, on va avoir droit à un show de sons et lumières à chaque bol de salade de choux!

Et peu à peu,, on voit disparaître les franchises de St-Hubert au profit de concepts américains qui servent des produits de meilleure qualité, pour le même prix, et éventuellement, il ne restera plus rien de ce qui faisait la particularité de St-Hubert/TVA...

Je sais que ce fut long et touffu comme métaphore, mais c'est là l'essentiel de mon propos. On a beau avoir le pouvoir de choisir, il faut encore avoir des options intéressantes entre lesquelles choisir, parce que tant qu'à moi, choisir entre de la pizza et de la poutine, ça reste tout de même du fast-food!

Sur ce, bon appétit et bonne télé! ;)

Blogue l'Éponge