Est-ce seulement une impression personnelle, où est-ce que Gérald Tremblay gère Montréal comme on s'occuperait de son fond de pension?

Attention! Je ne dis pas qu'il fait un mauvais travail. C'est seulement que depuis au moins deux ans, j'ai l'impression qu'il se transforme tranquillement en mairesse Boucher (du temps de son vivant, évidemment!). Bien sûr, c'est vital et intelligent d'investir massivement dans la rénovation et l'entretient des infrastructures. Effectivement, c'est gentil de geler le fardeau fiscal des montréalais... Mais où sont les projets d'envergure? Ça fait cinq ans qu'on attend le quartier des spectacles! Presque un mandat et demi! Où est la revitalisation de la « Main », le boulevard Saint-Laurent? Le tramway dans le Vieux-Montréal? Le prolongement de la ligne bleue jusqu'au boulevard Pie-IX? Aaaaaaaaaaargh!

Désolé, ça ca mieux! Bref, j'ai le sentiment que Gérald Tremblay se comporte en gestionnaire prudent, plutôt qu'en maire visionnaire. Pour un petit village du fond du Québec, c'est peut-être adéquat, mais pour la métropole du Québec, c'est triste et pathétique. Au lieu de miser sur des projets concrets et réalisables, le maire Tremblay se met à rêver en couleurs (et en HD, évidemment!). En effet, il ne veut rien de moins que le déménagement du siège de l'ONU de New-York à Montréal... Euh... Youppi! Mais en attendant, est-ce qu'on ne pourrait pas développer davantage le transport en commun (la CAM augmenten encore, câ**ss), la vie culturelle, le logement social, bref, la qualité de vie des Montréalais? Dans le temps du maire Bourque, le slogan de Montréal était : « C'est TOI ma ville ». Maintenant, eh bien... maintenant je me demande si la ville à encore un slogan!

Le pire, c'est qu'en plus d'être incapable d'aller chercher un financement adéquat au provincial, Tremblay ne semble pas avoir un réel désir de répondre aux critiques de l'opposition, avec à leur tête, le tata de Ville-Marie, Benoît Labonté. Je suis désolé, mais une tentative de putsch, on ne prend pas ça avec un sourire contrit et un air désolé, comme si le chat avait vomi dans les souliers de la belle-mère! Un peu de testostérone SVP!

Bref, au-delà d'une gestion pépère des questions municipales, Gérald Tremblay sert-il vraiment à quelque chose comme maire? Je me le demande... Mais bon, entre lui et l'autre zouf à Labonté, je préfère encore l'équipe de « Projet Montréal »!

Blogue l'Éponge