20 novembre 2008

Le fond du baril sans fond...

Je prends quelques instants en pleine fin de session (ce qui explique mon silence prolongé!) pour vous faire part de... ceci. Juste comme je commençais à croire que la campagne électorale provinciale ne pouvait pas descendre plus bas, et que mon niveau de cynisme et de désintéressement avait atteint son plafond. Ben non! On peut aller encore un peu plus loin! Vers l'infini, tant qu'à y être? Sur ce, bonne campagne, je retourne à mes travaux de session! Blogue l'Éponge doctorale
Posté par blogueleponge à 11:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]