Avec chaque début de session universitaire arrive l'inévitable « Relevé d'inscription-facture ». Si mes calculs sont exactes, j'en serais à moi 13e depuis mon entrée à l'UQAM! C'est ça poursuivre ses études jusqu'au doctorat!

Bref, à chaque fois, on trouve dans la même enveloppe quelques messages d'intérêt public (enfin, étudiant!)

Et cette session, mon relevé ne faisait pas exception. Sur un petit papier d'un jaune criard (oui, à ce point là!), on me fait part d'un « ajustement des frais généraux ». On m'indique donc que ces frais augmentent de 8.12$ par session à partir de là, maintenant.

Mouin... belle façon de commencer ma session ça! Ah... on me dit à quoi cet argent va servir! C'est gentil!

« Ces revenus supplémentaires serviront, notamment, à augmenter le budget d'acquisition des documents de l'Université et à mettre en place le Centre de renseignements sur les études, un service d'information interactif destiné aux futurs étudiants ».

Bah, jusque là, je suis d'accord, faut vraiment qu'on améliore l'image de l'UQAM, et ces deux solutions ont l'avantage d'avoir des effets à court terme.

Mais là, ça se corse assez solidement merci! On m'indique que ces frais « serviront également à implanter des mesures pour promouvoir l'intégrité académique et contrer le plagiat et toute autre forme de tricherie. Les étudiantes et les étudiants bénéficieront ainsi d'un environnement académique davantage rigoureux qui vise à assurer encore plus la valeur des diplômes de l'UQAM. »

Donc, si je comprends bien, avec l'argent que je vais devoir débourser en plus, on veut gentiment faire comprendre aux étudiants que ça serait le fun, genre, que les travaux soient originaux, que les citations soient marquées comme telles et que le plagiat, c'est pas beau les amis!

Et si on veut me faire bénéficier d'un environnement académique encore plus rigoureux, ça veut donc dire que, depuis 6 ans où je suis étudiant à l'UQAM, il ne l'était pas assez???!!

Et finalement, comment le fait d'empêcher d'autres étudiants de tricher va augmenter la valeur de MON doctorat???

Prenez moi pas pour un cave SVP! Si vous avez besoin d'argent pour réparer les erreurs de l'ancienne administration, ayez au moins le guts de me le dire en pleine face, bâtard!

Et en ce qui concerne la valeur de mon diplôme, je ne crois sincèrement pas que c'est en empêchant un imbécile du premier cycle, fraîchement émoulu du CÉGEP, de copier le travail de son grand frère, qu'on va l'augmenter! Même chose pour la crédibilité de l'UQAM!

Sur ce, bonne année 2009 et surtout, j'aimerais beaucoup que vous ne copiiez pas sur les commentaires des autres, question d'assurer encore plus la valeur de ce blogue.

Merci!